Une nouvelle brasserie à Limoilou

Une nouvelle brasserie à Limoilou

1024 646 Ça goûte bon

Trois des quatre actionnaires de Brasseurs sur demande à Limoilou: Michel Marcoux, André Larouche et Bertrand Lemoyne.

Brasseurs sur demande voit le jour à Limoilou. Située sur le chemin de la Canardière, cette petite brasserie de quartier compte produire près de 50,000 litres de bière par année. Leur vision : brasser des bières en petits lots afin de créer des brassins sur demande pour les restaurateurs et entreprises de la grande région de Québec.

« La majorité des microbrasseries au Québec brassent en cuve de 1000 litres et plus », raconte Bertrand Lemoyne, co-actionnaire de l’entreprise Brasseurs sur demande avec André Larouche, Michel Marcoux et Maxime Roussel. « On veut créer des produits uniques en plus petits lots pour des restaurants, des entreprises ou des événements comme des mariages ou anniversaires ».

Brasseurs sur demande mise aussi sur sa propre gamme de bière. « Brasseurs sur demande c’est la raison sociale », poursuit Bertrand Lemoyne. « On veut brasser plusieurs marques de bières avec leur propre image, attitude, etc. Un peu comme Brasseurs illimités avec leur gamme Simple Malt et la série avec des lettres. On veut tout expérimenter. »

En ce moment, quatre styles de bière sont en préparation : Une smash (single hop, single malt) et une session sont déjà en cuve de fermentation, alors qu’une stout à l’avoine et au thé chai est en train de bouillir. Une India Pale Ale est la prochaine en production. Ces bières seront en bouteille d’ici la fin du mois et disponible sur les tablettes de commerces de Limoilou et de la Beauce où se situe leur distributeur.

Salon de dégustation l’Apothicaire

Adjacent à la brasserie, un salon de dégustation d’une douzaine de places est en train de prendre forme mettant en valeur un imposant meuble de bois récupérer d’un bar de la région de Montréal. « Aussitôt que nos six premières bières seront en fut, le salon ouvrira ses portes. » Si tout se passe comme prévu, les premiers futs couleront en février.

Pour Bertrand Lemoyne, l’Apothicaire sera un salon d’expérimentations pour amateurs de bières. « On va brasser des bières exclusives pour et organiser des dégustations commentées afin d’encourager les gens à se déplacer à Limoilou. »

Trop de microbrasseries à Québec?

Il y a encore beaucoup de place pour d’autres joueurs selon Michel Marcoux, vétéran brasseur au Québec. Il a été un des premiers à brasser de la bière de façon artisanale au Québec, notamment avec La Barberie dans Saint-Roch. « Chaque bar, chaque pub pourrait très bien brasser sa propre bière », clame-t-il. « Puis la ville de Québec est encore loin d’être une destination bière. Ça va en prendre encore au moins une dizaine de brasseries avant que ce soit le cas. »

Selon lui, la majorité des micro-brasseries au Québec sont plus des restaurants que des brasseries. « On ne veut pas de bouffe chez nous », poursuit-il. « On va permettre aux gens d’apporter de la bouffe ; il y aura des fours à micro-ondes à leur disposition, mais pas de cuisine. Nous, on veut mettre nos efforts sur la bière. »

Brasseurs sur demande
1177, de la Canardière
Québec, QC
Info@brasseurssurdemande.com

https://youtu.be/l7Op7GJ6ysk

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée